0
Top 10 des restos et concepts culinaires atypiques de Romandie

2017. 02. 19.

iStudy

L’hiver, c’est aussi bien pour une chose : manger !
Bon alors ok, faut pas trop abuser non plus on est d’accord... En matière de restos sympas on est plutôt bien loti en Romandie et chaque année, nombreux sont les nouveaux établissements qui voient le jour. Mais qu’en est-il des restos à l’ambiance un peu décalée, des lieux atypiques ou des concepts totalement fous pour se restaurer?

 

1) Si tu ne jures que par la fondue mais que tu t’es lassé(e) de tes restos préférés pour la déguster, alors opte pour une fondue au cœur d’un igloo géant à Leysin. Dans le village des neiges de la ville vaudoise - qui propose également ce même mets dans une yourte - on déguste une fondue moit-moit (pas plus cher qu’ailleurs) assis sur des bancs recouverts de peaux de bête. En dessert? La meringue double-crème de gruyère mmh !

2) Les restos à concept ont fait leur grande entrée en Romandie l’année passée: bios, végétariens, véganes, éphémères, à menus surprises... bref on en redemande! Bar à huîtres et à vins, Chez Henri t’emporte littéralement sur la côte bretonne pour une dégustation océane tandis que le food-truck Funky BBQ te fera tourner la tête avec son mix barbecue suisse/viandes fumées «slow-smoked» US!

3) Se remplir la panse dans les transports publics, whaaaaat? oui oui, en Romandie on peut manger de bons petits plats (eux aussi atypiques) dans des lieux comme les trains ou les bateaux! Train Sushi l’été ou Train Fondue l’hiver, c’est dans un train datant de 1920 au départ de Bulle, que tu peux déguster - comme son titre l’indique - des spécialités japonaises ou suisses. 

t10-Copyrighttrainfonduetrainsushi.jpg

4) Meurtres et Mystères (plusieurs villes romandes): C’est au cœur d’un spectacle interactif à la Agatha Christie que tu pourras savourer, à deux ou en groupe, un menu surprise, composé de trois plats. Disponible toute l’année et d’une durée de trois heures, chaque soirée a sa thématique et son scénario. C’est tout d’abord autour d’un petit apéro que l’histoire policière commencera pour se prolonger sous tes yeux (avec participation requise pour élucider l’affaire) tout au long de la soirée.

5) Autre concept, celui des dîners à l’envers. Implantés en Suisse romande depuis peu, les dîners à l’envers ont le vent en poupe! Alors non, tu ne mangeras pas des frites à la petite cuillère, la tête à l’envers... mais tu commenceras par un digestif pour terminer par l’apéritif (et en plus ça rime)! Plusieurs établissements proposent ce genre de dîner qui va littéralement déboussoler tes sens et ton amour de l’ordre culinaire usuel. 

6) Quoi de plus angoissant que de ne pas voir et donc savoir ce que tu vas mettre dans ta bouche (ni si tu y réussis d’ailleurs) ? Le dîner dans le noir, comme son nom l’indique, se déroule entièrement dans l’obscurité et oui, de l’entrée au dessert ! Bien sûr on te laisse, lors de l’arrivée à table, mémoriser la place des couverts et des verres mais par la suite, il te faudra faire preuve de persévérance ou de tes doigts, pour guider les aliments jusqu’à ton palais ! Et évidemment, le menu est à deviner...

7) Ca te dit un petit-déj’ de compèt’ accompagné d’une journée détente dans des bains thermaux ? C’est en tout cas ce que te propose les thermes de Loèche-les-Bains : une formule petit-déjeuner avec cham- pagne, servi pendant que tu barbottes, sur un plateau de bois flottant! Réservation obligatoire pour profiter paisiblement d’un moment pétillant dans le plus grand centre thermal des Alpes.

t10-Copyrightloèche-les-bains.jpg8) Oyé Oyé peuple romand ! Ouvert depuis fin 2016, L’Arboulastre propose à deux pas du château de Grand-son, sous les poutres d’une ancienne cave à vin, des spécialités médiévales. Et le moins que l’on puisse dire c’est que toute l’équipe met le paquet : plats élaborés avec des produits (de saisons et bio!) que nos aïeuls du XVIe siècle cultivaient dans les campagnes, service en costume mais aussi assiettes réalisées par des archéologues et potiers de la région.

9) «Foodsharing», «foodsurfing» ou encore «social di-ning», les termes sont multiples et le concept encore singulier : manger chez l’habitant. Pasta Party, escapade en Thaïlande ou atelier de cuisine clandestin, les annonces sont encore pourtant peu nombreuses et se répartissent sur plusieurs sites, selon l’appellation. En bref, un bon moyen de faire des rencontres dans sa ville, de découvrir d’autres cultures mais aussi d’économiser sur son budget resto !

10) Bienvenue à la ferme! Nombreux sont les agriculteurs de notre belle région qui proposent de t’accueillir chez eux à la découverte des produits du terroir, pour un repas complet ou un brunch. Le petit plus de ce concept, quoique déjà peu ordinaire, c’est que le repas peut être servi aussi bien dans la cuisine, dans le salon, dans le jardin que dans l’aire de battage ou la cave à vin! Un peu plus cher que la moyenne mais qui vaut le détour.