0
Y a-t-il des débouchés dans l’art?

2016. 06. 22.

iStudy2

À l’instant des grandes questions d’avenir, on essaie de concilier passions et vision réaliste - plus terre-à-terre - du futur. Les artistes en herbe ou férus de culture sont souvent découragés par leur entourage, entendant à juste titre que la voie choisie n’est pas aisée. Beaucoup d’appelés, peu d’élus. Est-ce vrai?

Les arts appliqués

Ces filières ‘professionnalisantes’ mènent à des métiers variés allant de l'artisanat (artisan du bois, céramiste, restaurateur, doreur-encadreur, luthier, conservateur) au design industriel, objets horlogers, en passant par l'architecture d'intérieur et le stylisme. Haute école d'art & de design de Genève (HEAD), École cantonale d'art du Valais (ECAV), Sierre, École cantonale d'art de Lausanne (ECAL)… autant d’établissements proposant un éventail de possibles et qui ont la côte auprès des employeurs. Priorité numéro une: se rendre sur place pour avoir une vision concrète du choix de filières proposées et s’inscrire aux concours d’entrée. Autant mettre les chances de votre côté!

Les beaux-arts

Artiste plasticien, architecte, sculpteur, galeriste… mille et une alternatives se profilent à l’horizon. À Genève, Lausanne ou Sierre, la maturité gymnasiale, professionnelle dans une discipline artistique ou maturité spécialisée sera demandée lors d'un examen d'admission. Les matières qui lui sont associées sont utiles pour le développement de la personnalité et permet de percer assez facilement dans le monde professionnel. Lorsque l’on parle de métier d'art, l’apprentissage de l'anglais est essentiel d’autant plus que vous serez peut-être amené à voyager pour participer à différentes expos. D’un côté légèrement plus pessimiste, il faut avoir conscience que beaucoup d'étudiants finissent par faire carrière dans d’autres secteurs d’activités comme l'enseignement ou l'animation culturelle. Un temps de réflexion s’impose donc avant de faire le grand saut!

Les métiers de la scène

Comédien? Le Théâtre de la Manufacture est réputé pour ses cours de qualité et projette d'élargir son panel de matières afin d’ouvrir les portes vers un maximum de métiers techniques et créatifs: son, lumière, image, vidéo. Quant aux danseurs et musiciens, les meilleures options restent les conservatoires: Tanzakademie Zürich (taZ) et la formation CFC en danse contemporaine au centre de formation professionnelle arts appliqués de Genève. Toutes deux donnent accès au diplôme d'interprète. Si le cinéma ou l'opéra vous tente, n'hésitez pas à faire des demandes de stages auprès des jeunes studios ou associations; ce sont des milieux ouverts à l'apprentissage en direct! Cela vaut la peine de jeter un regard sur toutes les éventualités cachées que recèle le monde magique de l'arrière-scène: maquilleur, habilleur, machiniste, régisseur de scène, éclairagiste, costumier, choriste, chargé de production, assistant musical, pianiste accompagnateur…

La diversité est une richesse

Même s’il existe des écoles ou formations pour de très nombreux métiers artistiques, il est possible d’associer passion et travail en exerçant une profession de traducteur ou guide touristique (UNI de Genève). Pensez à également consulter le site web d’écoles privées pour certaines spécialités pointues: Cereleum déverrouille les métiers de l'illustration de bande dessinée et autres développement visuel de jeux vidéo; à Genève, L’Atelier Hermès est une école privée d'architecture d'intérieur et design, mais aussi de design naval; Il y a encore l’Athenaeum, Canvas ou encore l’École Dubois Lausanne (EDL)…

©Nebojsa Markovic.jpg

L’art et la manière!

Après avoir étudié (presque) toutes les possibilités, pesé le pour et le contre, il s’agit de se lancer! Ne laissez rien de côté! Les débouchés existent à la seule et unique condition de bien choisir sa formation dès le départ. C’est elle qui vous donne les clés du futur; alors autant qu’il soit radieux! Ne négligez rien: comparez les écoles, les issues potentielles, les formations détaillées, les conditions de travail. Les journées portes ouvertes sont également faites pour répondre à vos questions et connaître les expériences d’anciens étudiants. Dans le but de préparer au mieux les concours et autres auditions d’entrée, préparez-vous avec sérieux et sérénité. Une classe préparatoire d’un an peut être envisagée; loin d’être une année sabbatique ou une perte de temps, ce travail mettra toutes les chances de votre côté pour accéder aux études que vous recherchez.

 

Zazie Artero