0
Portrait: un jeune avocat dans la vie active

2016. 02. 27.

iStudy

Portrait: un jeune avocat dans la vie active

Une démarche qui frise l’arrogance et un regard franc, Cécé David Studer est l’archétype du jeune avocat dans la vie active. Rencontre. 

Après une maturité au Collège de Saussure, Cécé s’inscrit en droit. Bachelor obtenu, il s’engage avec aisance dans l’obtention d’un Master en droit civil et pénal à l’UniGE. Ça parait facile? Et pourtant c’est un parcours tel un sportif de haut niveau qu’a effectué ce jeune homme avant d’atteindre son objectif.

“ A côté de mes études, je faisais du foot au sein du Lancy FC. J’étais plutôt bon d’ailleurs puisque j’y ai évolué durant cinq saisons ! Mais j’ai dû quitter l’équipe pour me consacrer à 100% à l’École d’avocature de Genève.”

Puis tout s’enchaîne : certificat en 2011, stage dans le service juridique de l’État-Major de la police cantonale genevoise pendant six mois et en 2012, il intègre l’Étude Nanchen Avocats et Consultants. En 2014, brevet de stage en main, il signe chez ledit cabinet, spécialisé dans la communication gouvernementale et la diplomatie internationale, travaillant avec et pour les États et les hommes politiques. « La rencontre de personnes influentes permet d’avoir une autre vision du monde ” dit-il. Mais pourquoi le métier d’avocat ? “Contrairement à certains de mes confrères, je ne viens pas d’une lignée d’avocats. Cependant, plusieurs membres de ma famille exercent des métiers juridiques et c’est en les écoutant parler que petit à petit, j’ai décidé de me diriger dans cette voie. Ça m’est apparu comme une évidence car le droit, c’est le fondement de notre État et l’avocat, l’auxiliaire des membres de la société et c’est en cet te qualité que je voulais évoluer ”. En plus de cela, il défend également les intérêts des particuliers devant les Tribunaux genevois : “ C’est aussi le fait d’assister les personnes dans l’un des moments les plus intenses de leur vie, que ça soit un divorce, un accident de la route ou encore un litige commercial, ces histoires de vie m’ont donné envie d’aller dans le droit. ”

A travers ce portrait, on constate que créer ses opportunités semble vital pour réussir. Il faut savoir prendre des risques, bousculer son futur et bosser comme un forcené afin d’arriver à ce que l’on espère tous : obtenir un TRAVAIL EN OR ! 

Par Sivanah Lachavanne