0
Médical, paramédical ou recherche. Quelle est ta came ?

2017. 06. 19.

iStudy

Médical, paramédical ou recherche sont les trois principaux domaines de la santé et qui concentrent en leur sein plusieurs métiers. Au-delà des traditionnel(le)s médecin, dentiste, chirurgien(ne) ou infirmier(ère), on va plutôt se concentrer ici sur ces autres carrières, celles qui sont toutes aussi utiles à la société mais dont on n’entend beaucoup moins parler - parce que c’est moins trendy que veux-tu ! -. 

Commençons par le domaine médical et les anesthésistes-réanimateurs(trices). Ce métier est on ne peut plus ardu puisqu’il faut veiller à endormir le patient avec soin afin d’éviter tout dommage collatéral : un travail en amont avec consultation préalable pour déterminer le produit le mieux adapté au patient et en aval, avec la surveillance de ce dernier pendant et après l’opération. Si le job te branche, il te faudra, en plus des 6 années d’études communes de médecine, 5 ans d’internat pour obtenir un Diplôme d’études Spécialisées. L’O- torhino-laryngologiste (ou ORL) quant à lui diagnostique et traite les troubles du nez, de l’oreille ou du larynx : nez à redresser, pharyngite, acouphènes... Il est aussi possible d’accéder à une surspécialisation dans le domaine, débouchant sur la chirurgie. Cependant, le cursus est long alors autant être motivé! Il te faudra ainsi plus de 11 années d’études pour être au top de ta formation.

Les professions paramédicales désignent celles qui ne nécessitent pas de formation traditionnelle de médecine. Le diplôme obtenu permet d’accéder à une profession sans encombres et qui plus est, de travailler en collaboration avec un médecin. L’orthophoniste, aussi appelé logopède, prend en charge les troubles de l’apprentissage (du langage), de la voix, de la parole et traite aussi les handicaps neurologiques de l’enfant. Le traitement est composé de séances de rééducation par le biais de divers exercices techniques. 5 années d’études puis un recrutement sur concours et tu accéderas à ce poste! Dans les hôpitaux comme les centres de rééducations, l’ergothérapie rééduque par l'activité, les personnes en situation de handicap physique ou psychique. Il est possible de pratiquer après un Bachelor of Science en Ergothérapie en haute école spécialisée. Ces écoles offrent en outre la possibilité, après les trois premières années, de faire des formations continues et même un Master européen.

La recherche dans le domaine de la santé se scinde en deux branches distinctes mais complémentaires: la recherche médicale fondamentale qui tente de mettre en lumière les mécanismes du corps humain et la recherche clinique, s’appuyant sur cette dernière pour créer de nouveaux traitements. La recherche fondamentale est une discipline s’appuyant sur la théorie, liée aux sciences comme la biologie, la biochimie, la génétique... et est pratiquée dans les laboratoires. Il est idéal d’aller jusqu’au doctorat universitaire et/ou de sortir d’une grande école d’ingénieurs pour ensuite faire une spécialisation postgrade ou directement intégrer sur concours des instituts comme le Centre national de la recherche scientifique (CNRS). L’ingénieur en recherche clinique valide de nouvelles thérapies ou techniques via les essais empiriques et peut également se diriger vers la recherche épidémiologique. Plusieurs formations postgrades sont disponibles auprès des Universités comme le Certificate of Advanced Studies (CAS) en Recherche clinique destiné aux titulaires d’un Master et/ou d’un Doctorat ainsi qu’aux professionnels de la santé (soit au minimum 8 années d’études).

On peut également citer les métiers de l’administration médicale comme secrétaire médicale, médico sociale, technicien(ne) de l’information médicale... Bref, les carrières et les opportunités dans le domaine de la santé sont bien plus nombreuses que l’on ne le croit ! 

metier-medic-563423.jpg