0
Dernière année d’étude, what’s next ?

2016. 10. 06.

iStudy

Dernière année d’étude, what’s next ?

Pas de lumière blanche mais quand même le bout du tunnel, voici l’état d’esprit des étudiants en dernière année d’étude. Que faire si ta voie n’est pas toute tracée, si tu hésites encore entre boulot ou cursus supplémentaire pour parfaire ton niveau ? Voici quelques pistes pour y voir plus clair, avant de se jeter dans le grand bain ! 

 

La dernière année d’étude, c’est de la joie mêlée à une certaine angoisse ; celle de l’inconnu, de la recherche d’un stage, d’un boulot…. L’occasion de faire une année sabbatique, de prendre l’air en toute insouciance avant de se poser définitivement (ou pas !) peut aussi être un choix non-négligeable. Plusieurs pistes s’offrent à toi lors de cette année et c’est à toi et toi seul de tout mettre en œuvre pour que la suite s’annonce sous les meilleurs auspices. Premièrement, tu peux d’ores-et-déjà penser à compléter tes compétences soit par des formations supplémentaires soit par une nouvelle formation, souvent gratuite à l’Uni où tu étudies. InDesign, Photoshop, Excel, Word, programmation, création de site internet selon les normes scientifiques, nombreux sont les cycles de formations (souvent sur une ou deux journées) auxquels tu peux t’inscrire pour parfaire ton CV. Deuxièmement, tu peux t’engager dans une association ou dans des projets au sein desquels tu pourras te projeter et faire naître quelques contacts. Le monde étudiant regorge d’associations et les universités quant à elles travaillent en étroite collaboration avec de nombreuses institutions. Troisièmement, il n’est jamais trop tôt pour prendre contact avec le Centre de carrière de ton université. Il te fixera un rendez-vous afin d’établir ton profil personnel et professionnel dans le but de te décrocher des entretiens. Quatrièmement, et si tu t’engageais dans la vie universitaire quelques années de plus ? Master ou Doctorat, tu n’auras que l’embarras du choix ! Il suffit juste de te renseigner sur les offres de formations de ton uni ou d’une autre ; d’autant plus qu’avec le Triangle Azur (Genève - Lausanne - Neuchâtel) par exemple, tu peux suivre des cours dans les universités partenaires à la tienne (pour autant que ledit cours ne soit pas déjà donné dans ton uni). Cinquièmement, tiens-toi au courant des possibilités actuelles de stages : certains effectués pendant ta dernière année te permettront sûrement de décrocher une place fixe une fois celle-ci terminée. Le stage est certes parfois mal payé mais il te permettra d’acquérir les bases du poste que tu vises, une expérience de trois, six ou douze mois selon les entreprises et leurs disponibilités. Sixième et dernière option, le séjour linguistique ou quoi de plus agréable que de partir dans la ville de ton choix pour y apprendre une langue ! Etant donné le nombre d’instituts de langues en Suisse, il est maintenant facile de partir clé en main apprendre l’anglais, l’allemand ou encore l’espagnol. De plus, tu pourras t’inscrire avec facilité afin de passer le diplôme de langue de ton choix, un atout de taille pour ton CV et face à ton futur employeur. 

 

N’oublie pas que le réseautage est la clé, dans notre monde connecté, qui te permettra de te faire connaître du plus grand nombre dans ton domaine. Profil Linkedin, inscriptions sur des réseaux sociaux dédiés à ta formation, bref, les possibilités sur la toile sont infinies !