0
Quand cinéma et musique jouent les stars

2017. 04. 18.

iStudy

L’art s’insinue partout et parfois même là où on ne l’attend pas nécessairement. Dans les mondes du cinéma comme de la musique, l’art et sa grande sœur, la culture, telle l’eau s’immisçant au moindre recoin, donnent même corps à ces disciplines. Sans prétention à l’exhaustivité, petit tour d’horizon des carrières artistiques dans ces deux domaines spécifiques.

Le cinéma

Le premier qui nous vient à l’esprit, tout du moins pour la plupart d’entre nous,  c’est le métier d’acteut-rice, bien évidemment. Ce n’est pas étonnant puisque c’est probablement le corps de métier le plus valorisé dans le milieu, avec celui de réalisateur et scénariste, tout du moins pour les acteurs principaux. Evidemment, les seconds rôles sont toujours moins considérés. Les deux corps précédemment cités sont évidemment, eux, très importants pour le bon déroulement d’un film: un film sans réalisateur c’est comme un poète sans plume, et sans scénariste, c’est comme un romancier sans idée. Bref, si le cinéma est un art total, ce n’est pas pour rien : il faut divers spécialistes, tant artistiques que techniques, pour que les films prennent finalement vie. On pourrait également citer, entre autre, les métiers dans la décoration ou le maquillage. 

lca-band-691224_1920 (1).jpg

La musique

Musiciens et chanteurs, les deux corps prédominants de ce monde musical, sont pourtant soutenus par divers autres artistes et techniciens. Un musicien est parfois aussi chanteur et vice-versa. Ceux qui souhaitent une indépendance totale sont également paroliers, lorsque leurs œuvres proposent des mots. Comme pour le cinéma, c’est parfois – pas toujours – divers corps de métiers artistiques et techniques. Tout dépend si on parle d’un concert en live ou d’un clip par exemple. Pour un concert, l’aide d’un décorateur sera par exemple la bienvenue, tandis que pour un clip, un réalisateur sera carrément nécessaire. En un sens, selon son format de transmission, la musique est également un art total. 

En commun

Le cinéma et la musique sont parfois frère et sœur à n’en point douter. Notamment lorsque l’on met en place un clip ou que l’on s’occupe de l’esthétique audio d’un film. L’un vient parfois compléter l’autre, sans pour autant lui enlever toute indépendance. C’est donc une relation saine. Un ingénieur son pourra par exemple évoluer dans les deux milieux, tout comme un photographe ou encore un agent artistique. On peut également citer le métier de critique ou de journaliste spécialisé. 

lca-dj-720589_1920 (1).jpg